Angkor Ta Prohm

Angkor Ta Prohm

TA PROHM: Comme les autres temples khmers, il est inclus dans une enceinte de grande dimension (1 km sur 700 m) dont les portes (une à chaque point cardinal) sont ornées d'une tour aux quatre visages d'un style proche de celles d'Angkor Thom. Une cinquième porte plus discrète se trouve sur le mur nord - peut-être servait-elle de "porte de service".

A l'intérieur de cette enceinte devaient se trouver de nombreux édifices monastiques dont seul subsiste aujourd'hui une gîte d'étape près de l'entrée Est de la deuxième enceinte. Celle-ci, entourée de douves d'environ 25 m de large, délimite l'espace carré d'environ 250 m de côté du temple proprement dit.

À la différence de la plupart des autres monuments d'Angkor, Ta Prohm a été laissé dans un état proche de sa re-découverte au début du XXe siècle.

Il a été choisi à cet effet par l'École française d'Extrême-Orient comme "concession au goût général pour le pittoresque" (Glaize). Néanmoins beaucoup de travail a été nécessaire pour stabiliser les ruines et permettre à l'accès, afin de maintenir "cet état de négligence apparente" (Freeman et Jacques).

Une inscription sur le Ta Prohm indique que 12 640 personnes servaient dans ce seul temple. Elle rapporte aussi que plus de 66 000 fermiers produisaient plus de 2 500 tonnes de riz par an pour nourrir la multitude de prêtres, de danseuses et d'ouvriers du temple. Si l'on ajoute trois grands temples (le Preah Khan et les deux ensembles encore plus vastes d'Angkor Vat et du Bayon), on atteint vite 300 000 cultivateurs, soit à peu près la moitié de la population estimée du Grand Angkor.

Angkor Ta Prohm



Angkor Ta Prohm

Dans l'allée principale qui mène au Ta Prohm, un groupe de musiciens...
mutilés pour la plupart par la guerre ou par des mines antipersonnel

Angkor Ta Prohm
Angkor Ta Prohm
Angkor Ta Prohm
Angkor Ta Prohm



Angkor Ta Prohm

D'importants travaux de restauration sont en cours...
pour de longues années...

Angkor Ta Prohm
Angkor Ta Prohm

Un gamin khmer regardant son père travailler...

Angkor Ta Prohm
Angkor Ta Prohm

Racines impressionnantes, qui enveloppent complètement les ruines de Ta Prohm...

Angkor Ta Prohm



Ta Prohm, présente une série de galeries concentriques avec des tours d'angle et des gopura (pavillon d'entrée), mais avec en plus bien d'autres constructions et enceintes.

Les arbres naissent et s'accrochent dans une fissure quelque part sur la superstructure des bâtiments, là où généralement un oiseau a déposé la semence, puis ils tendent leurs racines vers le sol.

Pour cela, les racines tracent leur chemin entre les pierres, de sorte que lorsqu'elles épaississent elles écartent progressivement les blocs de pierre. En définitive, l'arbre devient le support du monument, mais lorsqu'il meurt ou qu'il est renversé par un ouragan, les blocs libérés s'effondrent.

C'est ainsi que les arbres sont finalement, des facteurs de destruction.

Angkor Ta Prohm



Angkor Ta Prohm



Angkor Ta Prohm



Angkor Ta Prohm



Angkor Ta Prohm



D'autres explicatoins ici:
Plus sur Wikipedia