Balade en Forêt, la chute d'eau de Khun Kon

Alors que nous venions de visiter le fameux temple blanc, nous voici partis vers une autre destination pas très loin de la précédente, mais un monde complètement différent: la nature en pleine forêt !

La cascade de Khun Kon, se trouve à une quinzaine de kilomètres du temple blanc. Une petite route tout à fait correcte vous y amène après quelques minutes de conduite et quelques haltes au passage, histoire bien entendu, de faire quelques photos du torrent qui longe cette route... un torrent, un pont de bambou, une végétation dense, quel bel ensemble pour faire de beaux clichés.













Il suffit ensuite de prendre la bonne direction, comme indiqué !

Nous arrivons sur le site où un parking aménagé permet de nous garer
En quittant la voiture, une personne nous indique que la chute se trouve à... un kilomètre.
Nous voici donc partis avec dans l'esprit, quelques minutes de marche agréable et facile
dans une bien belle forêt bien tropicale







Tout en avançant, nous croisons des gens qui reviennent de la cascade...
nous leur demandons si c'est encore loin...
et en voyant nos têtes pleines de sueur, affichant une certaine mine de découragement, ils rigolent...







Importantes plantations de bambous sauvages, toujours beaux à voir

C'est au bout de près de 50 minutes que nous arrivons sur place. Honnêtement, je dois dire que ce fut un peu dur... sur la fin.
Partis comme des touristes débutants, nous n'avions pas les bonnes chaussures (juste des tongs) ni d'eau pour nous rafraîchir un peu...





Certains trouvent le courage de se baigner... pourtant l'eau est assez fraîche
(trop fraîche pour moi...)

La fatigue due à la distance parcourue ainsi qu'à la chaleur humide régnante n'a pas fait perdre la concentration
à ma fille qui aime de plus en plus prendre des photos...

Après quelques minutes passées à contempler le décor et à prendre ce qu'il faut en photo...
nous rebroussons chemin... wouah ! encore 50 minutes à marcher dans l'autre sens !!!
Bon, là c'est plutôt en descente, ça devrait aller plus facilement...
Mais cette fois-ci c'est nous qui rigolons en croisant des gens qui vont au même endroit et qui posent les mêmes questions
et qui font probablement la même tête que nous faisions quelques minutes auparavant en leur annonçant qu'ils ne sont qu'à mi-chemin.
Les rôles sont inversés...





Près du parking où j'ai garé ma voiture...
ce magnifique cours d'eau qui se faufile entre les rochers





jeudi 4 avril 2013