Attention aux arnaques...

​Eviter quelques arnaques bien courantes...

On a beau être dans un pays agréable et accueillant, il y a tout de même un certain nombre de mises en garde que je tiens ici à vous signaler qui vous éviteront de vous faire arnaquer ou de vous retrouver dans des situations embarrassantes.

Pour celui qui arrive pour la première fois en Thaïlande il est certain que certaines choses peuvent surprendre, et je conviens que ce n'est pas toujours facile à déceler.

  • Quelques exemples :
Gardez en tête qu'il faut toujours demander le prix d'un service quelconque avant d'accepter quoi que ce soit. Etre bien d'accord sur le prix avant! ensuite, une fois le prix établi, personne ne revient en arrière, ce qui est dit est dit. Ceci est valable pour toutes sortes de services: tuk-tuk, taxis, excursions diverses, salons de massages, voire une fille rencontrée dans un bar etc...

Il faut absolument définir le prix avant tout acte, c'est très important.

Jet Ski : Cette arnaque bien connue par les touristes réguliers de Phuket consiste à vous réclamer une grosse somme d'argent par la manière forte et dissuasive pour des dommages imaginaires que vous auriez fait sur le jet ski de location. Les frais de réparation pour retrouver votre liberté et ne pas vous faire tabasser par 15 thaïlandais mafieux est de payer en général une somme de 10.000 à 50.000 THB. Ne cherchez pas d'aide de la part de la police corrompue qui est en général de mèche avec les loueurs peu scrupuleux. Un bon conseil: évitez de louer un jet ski à Phuket.Evitez de louer une mobylette auprès de petits indépendants mais plutôt (et toujours) auprès de grosses structures (hôtels réputés, prestataires spécialisés importants, etc…). Une arnaque communément utilisée en Thaïlande consiste à vous demander le nom de votre hôtel puis de s'y rendre pour récupérer la mobylette. Ensuite vous êtes accusé de l'avoir perdue et on vous demande de débourser 50.000 THB.

Gardez toujours votre passeport en lieu sûr. Un passeport peut valoir jusqu'à 100.000 THB sur le marché noir.

​Ne laissez jamais votre passeport à un loueur de mobylette ou autre. S'il n'y a pas d'autre solution, allez chez un autre loueur, mais comme précisé au point précédent, adressez vous plutôt à une structure plus importante.Si vous souhaitez acheter quelque chose en dehors des grands magasins, négociez toujours les tarifs à la baisse (et pas qu'un peu). Le mieux est de laisser un(e) ami(e) thaïlandais(e) le faire pour vous et de vous tenir bien à l'écart pendant que la négociation à lieu.Dans les endroits animés, gardez toujours un œil sur votre portefeuille. C'est d'autant plus vrai quand des enfants jouent autour de vous car certains sont devenus de très bons pickpockets.N'achetez pas de pierres précieuses en Thaïlande, surtout si le deal vous parait incroyable. Elles seront fausses à coup sûr.Les chauffeurs de taxi ont des accords avec des magasins, des gogo bars et des restaurants en tout genre. Ils touchent une commission s'ils vous y emmènent (et bien sûr ces établissements sont le plus souvent chers). Conclusion: n'écoutez jamais un chauffeur de taxi; il est là pour vous conduire où bon vous semble, pas pour parler et jouer au guide pour placer ses copains.


​N'achetez pas de Viagra ou de produits similaires dans la rue car ce sont de faux médicaments qui peuvent vous occasionner de graves problèmes de santé. Même en pharmacie, je vous conseille d'éviter tout ce qui sort un peu de l'ordinaire par simple mesure préventive.


​Evitez les ATM (DAB) qui ne se situent pas au niveau d'une enseigne connue comme une banque, un 7/11 ou un Big C.


​En voiture, si vous prenez de l'essence veillez à ce que le compteur de la pompe soit mis à zéro. C'est un des plus grands classiques en Thaïlande: souvent des petits pompistes viennent de servir pour 200 bahts la moto précédente. Si vous ne faites pas attention, il vous manquera cette somme dans votre réservoir (c'est à dire environ 6 à 7 litres) par contre elle sera belle et bien dans la poche du pompiste peu scrupuleux.


​Ne participez à aucune enquête dans la rue. En zone touristique, il s'agit 9 fois sur 10 d'une arnaque qui consiste à vous vendre en réalité des prestations d'hébergement en time-share. En Thaïlande, les vendeurs de "timeshare" n'ont aucun scrupule à arnaquer les touristes. Ils travaillent pour le compte d'une société de vente de voyages qui propose des séjours de rêves à des prix cassés.

Voyez ci-dessous

http://www.m6.fr/emission-enquete_exclusive/videos/11242620-escroquerie_les_vendeurs_de_timeshare_en_thailande.html#ixzz2XTzp21Uq