Rawai, ce coin peinard de Phuket

 A la découverte de Rawai

Rawai Phuket

​Rawai qui recouvre toute la partie sud de l'île est incontestablement un des endroits les plus agréables et les plus variés de Phuket en ce qui concerne les divertissements et les activités.

Il y a tellement de possibilités à Rawai, autant dire que cet article consacré à ce coin de paradis va être important et long... c'est du lourd comme disent certains... mais il y a tellement à montrer ici que finalement, c'est difficile de faire court !

Je vous invite donc sans plus tarder à faire le tour de Rawai avec plus de 125 photos réparties dans une quinzaine de chapitres !

 Les Facilités de Rawai

Passer un séjour à Rawai, ce n'est vraiment pas un problème. Chacun peut y trouver un pôle d'intérêt et finalement, y passer du bon temps.
Faciles à trouver, les différentes activités possibles sur la région sont très abordables.

Le visiteur, aura la possibilité de s'intéresser à tout ce qui touche à la mer:

  • baignade à Naiharn Beach, Yanui Beach, Laemka Beach ou encore Ao Sane, plages sur lesquelles, de nombreux restaurants locaux bien ombragés ont façade sur mer (sauf à Laemka).
  • prendre un bateau pour aller se détendre sur l'une des îles à proximité comme Koh Bon, Coral Island, ou un peu plus loin: Koh Raja
  • balade pied à marée basse sur la plage déserte de Friendship, ou celle de Rawai Beach... (très tôt le matin ou en fin d'après-midi, c'est l'idéal)
  • le port de Chalong étant géographiquement limitrophe avec Rawai, on pourra ajouter à cette liste: les sorties plongées et les sorties pêche au gros.

Dans un autre registre, le visiteur pourra tout aussi bien:

  • faire du cheval dans la jungle ou sur la plage de Friendship à marée basse.
  • faire des balades à dos d'éléphants
  • ou encore des virées en buggy ou squad
  • faire du karting ou du tir sur cible (sur la grande route de Kata)
  • faire des stages de boxe thaï dans l'un des nombreux camps de boxe de Rawai.
  • faire du kiteboard,
  • du tennis ou du beach-volley (à Bangkontee)

et enfin...

  • faire du shopping à Sai Yuan ou à Bangkontee
  • aller en soirée au restaurant pour déguster des plats locaux ou européens, c'est selon
  • finir la soirée dans un bar ou dans une discothèque pour les plus énergiques
Naiharn

 Quelques Activités Sportives à Rawai

(en cliquant sur les images, vous pouvez accéder à un article consacré sur cette activité)

Buggy ou Quad

Rawai Phuket

Equitation

Rawai Phuket

Tennis

Rawai Phuket
​​Plus...

Karting

Rawai Phuket

Tir sur Cible

Rawai Phuket

Boxe Thaï

Rawai Phuket

(en cliquant sur les images, vous pouvez accéder à un article consacré à cette activité)

 Les Différents Quartiers de Rawai


Il faut savoir que cette grande zone, sauvage par endroits, est composée de quatre quartiers majeurs:

Bangkontee
Rawai Beach
Naiharn
Sai Yuan
​Cliquez sur le plan pour agrandir

​​  Le Quartier Bangkontee

Rawai Phuket

Bangkontee est sûrement le quartier le moins connu et le moins touristique de Rawai: c'est la partie qui se trouve (au nord de Rawai) près du rond point de Chalong, où s'implantent régulièrement de nouveaux commerces.

En arrivant du rond point de Chalong, on trouve tout d'abord la poste de Rawai qui se trouve à gauche, juste en face de l'école communale, et dont les services sont impeccables. Le courrier fonctionne très bien.

Ensuite à quelques dizaines de mètres du même côté, un centre commercial composé d'un Tesco-Lotus ainsi que de plusieurs restaurants, dont un Wine-Connection, des boutiques diverses, des banques ouvertes même le week-end, un salon de coiffure, une petite librairie: bien pratique pour faire quelques emplettes.

Pas très loin de là, là aussi du même côté, vous trouverez un second centre appelé Fisherman Way qui propose une série de boutiques dont quelques restaurants, un vendeur de cigares, un coiffeur, etc...

Si on signale encore la seule et unique station service qui ferme dès 21 heures et l'unique feu tricolore de tout Rawai, on aura fait le tour de ce quartier nord de Rawai, appelé Bangkontee.

Pour quitter Rawai... le trafic est intense à certains moments de la journée et il faut souvent s'armer de patience pour franchir le rond point de Chalong qui est trop souvent encombré par des files interminables de voitures. Le plus étrange étant que ces bouchons peuvent avoir lieu à n'importe quelle heure de la journée.

C'est vraiment le point noir de Rawai depuis quelques années... les autorités trouveront t'elles une solution à ce problème un jour... nul ne peut le dire encore.

Dans l'autre sens par contre, pour entrer dans Rawai, il y a nettement moins de problèmes.

Rawai Phuket
Rawai Phuket

En arrivant du Rond Point de Chalong, la poste principale de Rawai se trouve sur la gauche

Rawai Phuket
Rawai Phuket

Un peu plus loin à gauche aussi, le petit centre commercial Tesco-Lotus avec divers commerces
pizzeria, restaurants, coiffeur, banques, opticiens, librairie, ensuite le nouveau Makro Food Service

Rawai Phuket
Rawai Phuket

Une centaine de mètres après Tesco-Lotus, c'est le Fisherman Way qui vous propose un certain nombre de services


Lorsque vous laissez derrière vous ce quartier Bangkontee, Viset Road vous amène en direction du sud, au seul feu tricolore que vous trouverez sur la quatre voies de Rawai...

A ce feu... vous avez deux possibilités:
Tourner à droite en direction de Sai Yuan, ou bien continuer tout droit en direction de Rawai Beach.

Rawai Phuket

Le seul et unique feu tricolore sur la 4 voies de Rawai...
Continuez tout droit vers Rawai Beach, Laemka, Gypsy Village...
Tournez à droite vers: Sai Yuan, puis Naiharn ou Kata...

En prenant à droite à cet endroit, vous vous trouverez rapidement au début du quartier: Sai Yuan . Quelques centaines de mètres plus loin, sur cette route simple par moment très fréquentée et donc pouvant être assez dangereuse on peut apercevoir les premières constructions récentes avec de nombreux commerces en tous genres. Il faut dire que les constructions ont poussé comme des champignons à cet endroit ces dernières années, il y a encore bon nombre de locaux tout neufs à louer...

Dans Sai Yuan même, on a l'impression d'arriver dans une petite ville tellement les boutiques sont nombreuses. Je ne pense pas me tromper en disant que ce sont certainement les salons de massage qui sont les plus nombreux... loin devant les bars et autres restaurants européens et thaïs. Vous y trouverez aussi des petits ateliers de peinture dans lesquels certains tableaux sont quelques fois des petites oeuvres d'Art, des banques, des petits supermarchés, des dentistes, des pharmacies, des cliniques privées.

A moment donné, en plein centre de Sai Yuan, vous trouverez un croisement: une fourche à deux directions: à gauche la direction de Naiharn et à droite, la direction vers Kata.

Rawai Phuket
Si vous optez pour la première solution c'est à dire de tourner à gauche à et endroit, vous aboutirez au lac de Naiharn à moins de 2 km, endroit calme et reposant et où tous les jours de nombreux sportifs viennent soit tôt le matin, soit plus tard en fin d'après-midi faire leur jogging ou bien quelques dizaines de tour à vélo.
  • Le tour du lac mesure environ 2km et bien nombreux souvent sont les amateurs de tous niveaux que vous pouvez croiser bien essoufflés et dégoulinant de sueur.


​​(Un paragraphe est consacré à ce lac de Naiharn que vous trouverez un peu plus loin...)

Rawai Phuket


  • Si au contraire vous optez pour l'autre solution, c'est à dire de tourner à droite à cette même fourche, vous aboutirez au View Point qui se situe tout en haut de la montagne à environ 200m d'altitude, offrant une vue imprenable sur les plages de Kata Noi, Kata Yai et même Karon. Sur cette portion de route se trouvent plusieurs camps d'éléphants proposant des promenades dans la jungle environnante.
  • Une fois le View Point passé, la route bien agréable sur laquelle quelques restaurants avec une superbe vue se sont installés, vous conduira à Kata. Là... vous aurez déjà quitté Rawai !

Mais, revenons au feu tricolore cité un peu plus haut

Optons pour la première solution --> Continuons tout droit...
et c'est là... que nous commençons vraiment notre « Tour de Rawai »

En Voiture Simone !

​​  A LA DECOUVERTE DE CES COINS PEINARDS DE RAWAI...

Friendship Beach, Laemka, Rawai Beach, Le village Chaoleys, Promthep Cape,
L'éolienne, Naiharn Beach, le lac de Naiharn, Ao Sane...

Oui, c'est du lourd que je vous propose aujourd'hui, avec plus de 100 photos pour agrémenter le tout !

​​  Friendship Beach

Rawai Phuket

Friendship Beach... c'est le nom qui a été attribué à cet endroit par des «farangs» et je pense en particulier aux propriétaires d'un établissement situé à cet endroit portant ce nom... cet établissement se trouve juste après le feu tricolore.

J'ai posé la question à un thaï du coin dernièrement qui possède un bateau à cet endroit: il ne savait pas me donner de nom pour cette longue plage... bref, peu importe, ce n'est qu'un petit détail sans importance, mais, méfiez-vous tout de même, si vous demandez cette destination avec ce nom farang à un taxi par exemple, pas sûr qu'il connaîtra...

Démarrant au Port de Chalong et se prolongeant en ligne droite jusqu'à Laemka Noi, ce bord de mer de 4 kilomètres, est rarement fréquenté par les touristes, elle est en fait très peu fréquentée en général. Quelques locaux s'y rendent tôt pour y pêcher ou entretenir leur bateau...

Il y a entre le port de Chalong et Laemka Noi, plusieurs petites ruelles (Soï) menant à cette plage. Assez facile d'en prendre une au hasard. Depuis la route, comptez... 150m pour être au bord de l'eau.

La plage est orientée plein «Est», donc temps à autres, je m'y rends, histoire de faire quelques photos de lever de soleil, espérant chaque fois que le résultat sera différent de mes tentatives précédentes, il faut dire que le lever a ceci de commun avec le coucher... chaque jour, il est différent et chaque jour les couleurs varient merveilleusement.

A cette heure là et à marée basse, il arrive de croiser l'un ou l'autre photographe amateur qui a eu la même envie que moi, ou un simple promeneur en quête de calme et de solitude. Le cadre s'y prête facilement entre un horizon encore plongé dans l'obscurité s'éclaircissant petit à petit et les cris de quelques mouettes affamées à la recherche d'une proie, et puis... cette boule qui apparaît discrètement avec des couleurs très pastel qui émerge lentement là-bas au fond entre deux îles et qui va nous faire vivre une nouvelle journée.

  • Rawai Phuket
  • rawai la côte est
  • rawai la côte est
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket

Ce soleil qui apparaît chaque jour... et qui, chaque jour, est si différent


​  Laem Ka Beach

Rawai Phuket

Au bout de Friendship Beach, vous trouverez ces deux petites plages appelées Laemka Noi et Laemka Yai.

La première n'est pratiquement pas fréquentée et reste un coin plutôt très sauvage avec de beaux rochers, difficiles à franchir à marée haute.

La seconde, Laemka Yai, est un peu plus bien plus facile d'accès et offre des paysages de toute beauté lorsque le soleil est de la partie. Pour le photographe amateur de base, les photos seront assez faciles à réaliser car le tableau offert est tout simplement superbe.

Malheureusement, y passer une journée allongé sur une chaise longue n'est pas vraiment ce qu'il y a de mieux. Les innombrables touristes (essentiellement asiatiques) passent interminablement devant vous pour accéder aux speed boats qui les attendent à l'autre bout de la plage. Un groupe, deux groupes, ça va... mais au bout du quinzième... ça commence à fatiguer un peu, sans oublier que quelques heures plus tard tous ces gens vont refaire le même chemin en sens inverse. Un peu galère tout de même.


​Pour moi... y aller une petite heure, y faire quelques photos et ensuite m'en aller, c'est très bien.
Bien dommage.

Rawai Phuket
Rawai Phuket

Deux vues de Laemka Noi... un coin vraiment isolé et tranquille

  • Laem Ka Rawai Phuket
  • Laem Ka Rawai Phuket
  • Laem Ka Rawai Phuket
  • Laem Ka Rawai Phuket

Quelques vues du large à Laemka Yai: assez féérique !

Laem Ka Rawai Phuket


Malheureusement, de nombreux speed-Boats partent de cette plage le matin pour y revenir quelques heures plus tard avec ses groupes de touristes en majorité asiatiques.
On devine au fond, à travers la forêt de jambes, quelques chaises longues...

Imaginez vous allongé, à cet endroit avec tous ces groupes de touristes passant devant vous plusieurs fois dans une même journée...

Vous installeriez votre chaise longue devant une bouche de métro, ça serait presque pareil... (le décors en moins...), et dire qu'à Rawai Beach il y a un embarcadère tout neuf qui ne sert à rien !

J'ai connu cette plage il y a bien longtemps. A l'époque, en 1997, il m'arrivait de donner un coup de main et de participer plusieurs fois par mois à quelques sorties pour servir d'interprète sur ce genre de bateaux, et c'est de cet endroit que nous partions déjà... il n'y avait aucune chaise longue, tout juste quelques touristes isolés venus pour se baigner tout simplement, loin de la foule des grandes plages traditionnelles.

A la limite, on peut dire que les bateaux et tout le manège qui tourne autour étaient là bien avant les chaises longues... mais c'est dommage tout de même...


​  Rawai Beach

Le nom de Rawai Beach prête quelque peu à confusion, car lorsque le visiteur ne connaît pas, il a tendance à se diriger vers cet endroit pensant y trouver une longue plage de sable fin avec des parasols, des chaises longues, des vendeurs de glaces et de boissons sucrées, des horribles jet-skis, des parachutes ascensionnels.... eh bien, Pas du tout.

A Rawai Beach, on ne se baigne pas. On s'y promène, on s'y arrête pour prendre un verre, on y mange, on prend quelques photos, ou encore, on y prend un bateau pour rejoindre les îles accessibles facilement en longtail boat à toute heure de la journée.

A marée basse, la vue de quelques bateaux couchés dans le sable est toujours agréable et superbe de charme et de quiétude. On dirait que le temps s'est arrêté.

Le promeneur, pendant ce temps, pourra se balader pied-nu dans la baie, une balade bien agréable soit dit en passant.

A marée haute, le paysage est superbe également bien que complètement différent. Lorsque le soleil du matin est de la partie, les couleurs variant du bleu foncé vers le vert clair en passant par le turquoise donnent à cet endroit une fantastique composition de carte postale.

Rawai Beach est en pleine mutation. Les vieux restaurants thaï ont tendance petit à petit à disparaître au profit d'établissements plus modernes, plus européens aussi, par conséquent plus chers cela va de soi.

Du côté "Est" on y trouve encore des chaises et des tables dans le plus pur style thaï, c'est à dire très simple, pour manger au bord de l'eau en toute simplicité quelques plats de poissons ou fruits de mer.

Les serveuses font leur va et vient entre la cuisine du restaurant qui se trouve d'un côté de la route et les gens assis tranquillement sur la digue, de l'autre côté de la route...

En soirée, on y retrouve ces mêmes emplacements tout aussi calmes pour un dîner aux bougies bien convivial à la limite romantique.

Un peu plus loin, quelques bars aux ambiances un peu folles rappellent qu'à Rawai, on sait aussi s'amuser.

  • rawai la côte est

Tout au bout de Wiset Rd, on aboutit au ponton de Rawai Beach.

  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket

Pourquoi ne pas commencer la visite de Rawai Beach par un lever de soleil...
A cette heure-ci, on ne croise pas grand monde. La température est excellente, il n'y a pas de bruit,
tout juste quelques rares voitures chargées d'écoliers prenant déjà le chemin de l'école.
Un peu plus tard, la vie reprend normalement son cours...

Rawai Phuket

Mais ce sont plutôt ces endroits typiques qui ont le plus de succès à Rawai Beach.
Assis en tailleur au bord de l'eau, rien de plus agréable, et les thaïs adorent ça...

  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket

Si à Rawai Beach on ne se baigne pas... on y mange, on y boit, on s'y promène.
Tout le long de la jetée, de nombreux restaurants ont déployé chaises et tables où il fait bon s'installer que ce soit
​en pleine journée ou bien le soir.

​​  Le petit Village des Chaoleys, les «Gitans de la mer»

Les "gitans" de la mer menacés par le boom touristique

Ils vivent face à la mer Andaman depuis des générations et n'envisagent pas qu'il en soit autrement. Les "gitans" thaïlandais de la mer risquent pourtant d'être chassés de leurs terres par l'avancée inexorable des complexes touristiques.

Avec la création de réserves naturelles marines, la diminution des stocks de poissons et la frénésie des constructions, les "Chao Lay" ou "gens de la mer" ont de plus en plus de mal à perpétuer leurs traditions ancestrales.

Un exemple parmi d'autres de la pression que subissent les minorités autochtones dans un pays qui a vu le nombre de touristes atteindre un niveau record de 22 millions l'an dernier.

"Je vivais déjà ici quand c'était la jungle", lance Nang Miden, 78 ans, assis à l'extérieur de sa bicoque du village de Rawai, où vivent quelque 2.000 gitans de la mer.

Ses ancêtres s'étaient appropriés cette langue de terre, sur l'île de Phuket, bien avant qu'elle ne devienne l'une des destinations touristiques les plus populaires du royaume. "Je n'ai nulle part ailleurs où aller".

Et le combat pour rester s'annonce compliqué. De nombreux Chao Lay ne savent ni lire, ni écrire. Le concept de propriété leur est étranger. Ils ignoraient donc qu'ils pouvaient enregistrer la terre à leur nom et beaucoup d'entre eux n'ont aujourd'hui aucun titre de propriété.

Du coup, d'autres se sont engouffrés dans la brèche. Un promoteur immobilier est ainsi devenu le propriétaire du terrain sur lequel il vit, et veut déplacer plusieurs familles vers l'intérieur des terres.

Descendant de riverains de la plage, désormais parcourue d'une suite ininterrompue de constructions, Nang est menacé d'expulsion.

En février dernier, la justice a ordonné à sept familles de partir. Elles ont décidé de faire appel, dans une procédure qui risque de prendre des années. En attendant, ils vivent presque tous sans eau courante, ni électricité.

Peu à peu, chaque caractéristique de leur existence est menacée. Jadis nomades, vendant poissons, concombres de mer et autres richesses de l'océan, ils se sont sédentarisés ces dernières décennies et font face aux menaces d'arrestation et de saisie de leurs bateaux en pêchant dans les parcs nationaux.

"Les enfants de la mer"

Sans oublier les tensions avec les plongeurs qui sabotent parfois leurs nasses. "Les endroits où nous pouvons travailler se sont réduits de plus en plus. Quoi que nous fassions, ça ne va pas", dénonce Nirun Hyangpan, représentant de la communauté de Rawai.

Mais malgré leur exposition croissante au monde moderne, les Chao Lay conservent leur lien indissoluble avec la mer. Certains affirment ne pas pouvoir s'endormir sans le bruit des vagues.

"Ces gens ont besoin d'une zone en front de mer où ils peuvent amarrer leur bateau et aller chercher de la nourriture. Ce n'est pas seulement spirituel, c'est leur façon de vivre", constate Narumon Arunotai, anthropologue à l'université Chulalongkorn de Bangkok. Même si la pêche traditionnelle ramène de moins en moins de poissons, "ils se sentent toujours les enfants de la mer".

Redonnant espoir à la communauté de Rawai, le gouvernement a décidé d'analyser de vieilles photographies aériennes ainsi que des os recueillis dans la zone.

"S'il est vrai que ce sont eux qui ont vécu là le plus longtemps, ils devraient avoir plus de droits sur les titres de propriété", estime Prawut Wongseenin, du Département des enquêtes spéciales du ministère de la Justice. Mais "pour gagner leur appel, ils ont besoin de preuves scientifiques".

Même dans l'eau, les Chao Lay sont en danger. Des entrepreneurs peu scrupuleux les paient pour pêcher à la dynamite et les compresseurs et tuyaux qu'ils utilisent pour rester sous la surface les exposent aux accidents mortels de décompression.

Ils ne représentent qu'environ 12.000 personnes en trois groupes ethniques distincts (Moken, Moklen et Urak Lawoi). Certains, apatrides, n'ont pas accès aux soins ni aux services publics. Et l'école les assimile à la culture thaïlandaise dominante, faisant fi de leurs propres racines.

En 2010, le gouvernement a adopté une résolution censée protéger leur mode de vie. Mais cela ne suffira pas.

"Si le tourisme continue d'exploser avec plus d'hôtels, de spas et de complexes sur les plages, le mode de vie des gitans de la mer va continuer à disparaître", se désespère Nirun.

La dépêche.fr - 06/06/2013

  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket

De ce côté de l'embarcadère, les longtails boats appartenant aux Chaoleys.
La pêche et le transport de touristes vers les petites îles sont leurs principales ressources.
On y trouve des étals de poissons et autres fruits de mer.
Bon nombre de touristes et résidents vont y acheter du poisson et le font cuisiner dans l'un des restaurants du coin...

Avec leurs bateaux, les Chaoleys peuvent vous amener sur les petites îles pour la journée.
Ils vous attendent et vous ramènent ensuite...
Pour ces gens, cette activité est une ressource vraiment importante


​  Laem Prompthep


En quittant Rawai Beach, et en continuant à longer la côte, vous atteindrez en quelques minutes le cap de Prompthep, une grande falaise dominant la mer, orientée plein sud. C'est l'endroit le plus extrême de l'île où bien souvent en saison, des centaines de curieux viennent en autocars ou par leurs propres moyens, assister au coucher du soleil. A noter que l'équateur se trouve à 860 kilomètres droit devant, en gros, au niveau de Singapour.

On y trouve aussi un phare, dans lequel on peut pénétrer (gratuitement) en gravissant un petit escalier intérieur pour se trouver encore plus haut et apercevoir les îles de Koh Raja ou Koh Phi Phi.

Juste à côté de ce site, à quelques pas, le restaurant de Prompthep où vous pouvez prendre place au milieu d'un jardin de fleurs et de plantes assez impressionnant. Très bel endroit offrant une vue magnifique sur la baie de Naiharn et avec un peu de chance un très beau coucher de soleil, idéal pour passer un agréable moment en bonne compagnie. La cuisine thaï y est correcte ainsi que les prix.

  • Prompthep Cape à Rawai
  • Laem Prompthep Rawai Phuket
  • Laem Prompthep Rawai Phuket
  • Laem Prompthep Rawai Phuket
  • Laem Prompthep Rawai Phuket
  • Laem Prompthep Rawai Phuket
  • Laem Prompthep Rawai Phuket

Le cap de Prompthep, le point le plus extrême de l'île de Phuket. C'est aussi l'endroit le plus fréquenté de Phuket, en fin d'après-midi lorsque des centaines de touristes viennent admirer le coucher de soleil.

​Vous trouverez un article complet sur la cap Promthep avec vidéo de visite, ici: Le Cap Promthep


​  Yanui Beach


​Yanui Beach
se trouve carrément dans un creux, entre deux montagnes... d'un côté le cap de Prompthep, de l'autre la pointe où se trouve l'Eolienne. D'un côté comme de l'autre, ce sont des routes bien pentues qui vous y amènent.

En arrivant à Yanui Beach, on a presque l'impression avec un peu d'imagination, d'arriver sur une île.

La plage est assez petite (125m), avec beaucoup de rochers et quelques coraux... attention aux écorchures aux pieds !
En basse saison, comme en août par exemple, les touristes sont plutôt rares... ce qui ne me dérange pas personnellement bien entendu.

  • Yanui Beach Rawai Phuket
  • Yanui Beach Rawai Phuket
  • Yanui Beach Rawai Phuket
  • Yanui Beach Rawai Phuket
  • Yanui Beach Rawai Phuket
  • Yanui Beach Rawai Phuket
  • Yanui Beach Rawai Phuket
  • Yanui Beach Rawai Phuket

A quelques minutes de Rawai Beach: Yanui Beach qui est une petite plage charmante


​  L'éolienne de Naiharn

Situé entre Prompthep Cape et la plage de Nai Harn Beach, ce promontoire assez vertigineux offre une vue bien étendue sur la baie. On est carrément à la verticale de Yanui Beach.

De là-haut, on peut prendre un bon bol d'air car les courants d'air continuels sont assez forts et réguliers (d'où, la présence de cette éolienne).

Ah... cette éolienne si horrible. On peut dire ce qu'on veut, c'est peut-être de l'énergie propre, mais de tels engins dans un cadre pareil, c'est franchement pas terrible.

Il y a une vingtaine d'année la compagnie nationale d'électricité avait installé trois de ces spécimen à titre expérimental. J'ai depuis, entendu plusieurs versions sur leur utilité mais finalement, peu importe. De nos jours, il n'en reste plus qu'une seule, active assez rarement... comme si elle avait du mal à tourner.

Je pense sincèrement que ses jours sont comptés et que tôt ou tard, cette dernière éolienne disparaîtra elle aussi.

Un passionné de parapente faisant régulièrement des aller-retour le long de cette grande colline, (depuis la verticale de Yanui jusqu'à presque le début de Naiharn Beach) attire davantage l'attention des passants que l'éolienne qui n'a que sa taille pour impressionner, et rien d'autre !

Le parapentiste, lui au moins joue avec le vent, se laisse porter en douceur, sans effort apparent. Quand on regarde ça... ça a l'air tellement facile, tellement évident...

  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket
  • Rawai Phuket

Une vue depuis le cap Promthep, vers l'éolienne qui domine la baie de Naiharn

Un série de tags que j'avais pris en photo il y a quelques temps à Phuket Town.
Réalisés par des adolescents sur un grand mur appartenant à une administration quelconque, dans le cadre d'un concours,
on peut notamment remarquer que sur chaque dessin, l'éolienne y tient sa place...
Il semble clairement que celle-ci, aux yeux des jeunes étudiants thaïlandais,
est bien devenue un symbole et fait partie à force, du paysage «naturel» de Phuket


​​  Naiharn Beach

Naiharn Beach fait partie des plus belles plages de Phuket.
Bien sûr, durant la haute saison, elle est noire de monde et les chaises longues sont innombrables.
Ceci étant, la pente y est très douce, et les courants sont moins violents durant la mousson comparés à d'autres plages.
Les horribles «Jet-Skis» y sont interdits ce qui est une excellente chose.
On peut assister à de magnifiques couchers de soleil... si vous avez l'habitude de venir sur ce site... vous l'aurez vite compris: j'adore les couchers de soleil...

  • Naiharn Beach Rawai Phuket
  • Naiharn Beach Rawai Phuket
  • Naiharn Beach Rawai Phuket
  • Naiharn Beach Rawai Phuket
  • Naiharn Beach Rawai Phuket
  • Naiharn Beach Rawai Phuket
  • Naiharn Beach Rawai Phuket
  • Naiharn Beach Rawai Phuket
  • Naiharn Beach Rawai Phuket
  • Naiharn Beach Rawai Phuket
  • Naiharn Beach Rawai Phuket
  • Naiharn Beach Rawai Phuket

Quelques vues de la plage de Nai Harn, l'une des plus belles de Phuket.
Préservée, il n'y a pas de Jet-skis, pas de parachutes ascensionnels...
De nombreux restaurants et de nombreuses masseuses se trouvent à portée de main.


​​  Le Lac de Naiharn

C'est sûr que si on fait un voyage de 10.000km, se promener autour d'un lac alors que la mer est deux pas peut paraître assez absurde. J'en conviens !
Cela dit, on peut voir les choses différemment et profiter pleinement de ce coin si charmant... certains l'ont bien compris depuis longtemps et nombreux sont les sportifs de tous niveaux, jeunes et moins jeunes, comme les marcheurs, les joggeurs et autres cyclistes qui viennent mouiller leur t-shirt !

Le matin, dès le lever du soleil bon nombre d'amateurs attaquent leurs «tour du lac» avec une belle énergie... la température régnante est parfaite pour faire de l'exercice et le calme environnant est idéal pour démarrer en beauté une belle journée. One more day in paradise !

D'autres préfèrent s'exercer le soir vers 17 heures... jusqu'à la tombée de la nuit... c'est selon.

Un petit îlot que l'on peut atteindre en franchissant un petit pont offre pour le plus grand plaisir des piqueniqueurs, joggeurs, pétanquistes et enfants... une zone bien ombragée et vraiment très agréable. On y trouve des attractions pour les enfants, des «pédalos» pour aller se promener sur le lac, bref, un petit coin absolument charmant.

Un panneau rappelle qu'il est interdit d'y fumer et d'y amener de l'alcool...

  • Naiharn Beach Rawai Phuket
  • Naiharn Rawai Phuket
  • Naiharn Rawai Phuket
  • Naiharn Rawai Phuket
  • Naiharn Rawai Phuket
  • Naiharn Rawai Phuket
  • Naiharn Rawai Phuket
  • Naiharn Rawai Phuket
  • Naiharn Rawai Phuket

Le lac de Naiharn, où de nombreux sprotifs viennent se défouler soit en tout début de journée, soit en fin d'près-midi.
Dans la journée, sur le petit îlot des gens viennent y jouer à la pétanque ou bien courir à l'ombre des arbres.


​  La petite plage de Ao Sane


Cette petite plage avec de beaux rochers à l'ouest de Naiharn Beach n'est pas vraiment connue, mais bon nombre de vacanciers ou résidents ont pris l'habitude de revenir à Ao Sane à partir du moment où ils ont fait connaissance de cet endroit à l'écart de tout, dans un environnement encore bien sauvage.

La petite route sinueuse qui mène à ce petit paradis, offre une vue splendide sur la baie de Naiharn, l'éolienne et le cap de Prompthep.

Quant au petit chemin qui descend à la plage et au restaurant, il est praticable mais un petit peu raide tout de même et caillouteux. Pour les moins agiles, il vaut mieux laisser sa moto en haut et faire le reste à pied, à peine 50 mètres. Ensuite, il ne reste plus qu'à se poser et contempler ces paysages sauvages, dépourvus de toutes constructions modernes. C'est plutôt reposant...

Sur place aussi, un certain nombre de bungalows assez simples proposent d'y loger à des prix très intéressants.

  • Ao Sane Rawai Phuket
  • Ao Sane Rawai Phuket
  • Ao Sane Rawai Phuket
  • Ao Sane Rawai Phuket
  • Ao Sane Rawai Phuket

Ao Sane, c'est un décors bien sauvage et naturel qui vous y est proposé.


​​  Le Quartier Sai Yuan


​Le quartier Sai Yuan... bof... esthétiquement pas génial, plutôt fouillis, malgré quelques bâtiments récents. Le tout ressemble à pas grand chose et on n'a pas vraiment envie d'y séjourner. Les forêts de câblages longeant les routes n'arrangent en rien le look de cet endroit qui finalement est assez typique et standard.

Ceci étant, cette zone est un peu le centre-ville de Rawai: quelques boutiques, quelques restaurants, beaucoup de salons de massages bien sûr, quelques artistes peintres, pas mal de bars, le tout, disposé et rajouté au fur et à mesure d'une façon assez aléatoire.

J'ai beau y passer souvent, je ne trouve aucun charme particulier à ce quartier, c'est aussi la raison pour laquelle je ne m'attarderai pas ici. C'est bête, j'ai l'impression de terminer ce tour de Rawai sur une note négative... non, faut pas exagérer non-plus... bon allez, le reste est tellement chouette...!

  • Sai Yuan Rawai Phuket
  • Sai Yuan Rawai Phuket
  • Sai Yuan Rawai Phuket
  • Sai Yuan Rawai Phuket
  • Sai Yuan Rawai Phuket
  • Sai Yuan Rawai Phuket

Ces dernières années, un bon nombre de constructions ont vu le jour à Sai Yuan

Voila... j'ai enfin réussi à faire le tour de Rawai...
je dois dire que cela faisait longtemps que je voulais faire cet article long... très long...
Rawai est vaste, étendue, et comme dit au début, bon nombre de possibilités
​sont à la portée des vacanciers et même... des résidents.

J'espère qu'à présent, RAWAI vous semblera un peu plus familier

​​   LE PLAN DE RAWAI

Rawai Phuket
La Version PDF cliquez ici:

A la recherche d'une location pour un séjour vacances à Rawai ?

  Infos & Réservation Chambre d'Hôte
​à Rawai-Bangkontee

 Infos & Réservation Villa 4 Chambres
​à Rawai-Bangkontee